Des signes d’authenticité dans les évangiles (interview TV 3)

Extrait 3 de l'émission L'heure de la Bonne Nouvelle avec Dominique Angers, interviewé par le pasteur Jeff Laurin autour de la question: peut-on prouver l'authenticité des évangiles?

Dans cette troisième interview réalisée avec le pasteur Jeff Laurin dans le cadre de l’émission L’heure de la Bonne Nouvelle (retrouvez la première ICI et la deuxième ICI), j’explique que, à défaut de preuves absolues, il nous est possible de repérer des « signes d’authenticité » dans les évangiles.

Quelques points abordés dans l’interview

  • Il est impossible de prouver hors de tout doute que les évangiles disent vrai.
  • Néanmoins, on peut repérer dans les textes des signes d’authenticité qui donnent à penser que les évangiles contiennent des témoignages véridiques plutôt que des histoires inventées ultérieurement par l’Église.
  • Par exemple, les « textes embarrassants » ne sont pas éliminés.
  • Autre exemple: toutes sortes de détails plus « techniques », que peu de personnes maîtrisaient à l’époque, sont tout à fait plausibles (en lien avec la géographie et les noms juifs courants dans la Palestine de l’époque).

Pour aller plus loin

Dominique Angers

Dominique Angers est professeur de Nouveau Testament et de théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia). Docteur en théologie de l’Université de Strasbourg, il s'exprime régulièrement sur son podcast vidéo d'enseignement biblique, Parle-moi maintenant. Il est l'auteur du livre La méditation biblique à l'ère du numérique. Retrouvez ici quelques éléments de son parcours et la liste de toutes ses publications.

Articles pouvant vous intéresser

>