Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle Bible d’étude du Semeur (édition 2018)

Cette nouvelle Bible d'étude est-elle pour vous? Si vous possédez déjà l'ancienne édition de la Semeur d'étude (2001), devriez-vous acheter la nouvelle édition (2018)? Nul doute que cette interview de Sylvain Romerowski (l'un des principaux artisans de cet ouvrage) vous aidera dans votre réflexion.

Le gros avantage d’une bonne Bible d’étude, c’est qu’elle rassemble dans un seul livre une quantité impressionnante d’informations (habituellement réparties dans plusieurs livres différents), tout en mettant en avant ce qui est véritablement indispensable à la compréhension du texte biblique. Encore faut-il savoir laquelle acheter, car il en existe plusieurs…

Sylvain Romerowski, professeur à l’Institut Biblique de Nogent-sur-Marne, a accepté de répondre à mes questions sur la nouvelle Bible d’étude du Semeur (édition 2018). Les développements qui suivent sont les siens, en réponse à mes questions.

1. Pourquoi publier en 2018 une nouvelle Bible d’étude?

D’une part, la révision de la traduction publiée en 2015 appelait une harmonisation des notes avec les changements de traduction. D’autre part, des compléments et corrections dans les notes paraissaient nécessaires par rapport à la première édition de la Bible d’étude datant de 2001.

 

2. Qu’est-ce qui change par rapport à l’édition précédente quant au contenu?

  • On a donc harmonisé les notes pour tenir compte des changements de traduction du texte biblique adoptés dans la Semeur 2015.
  • L’ensemble des notes a été revu et des corrections ont été apportées là où c’était nécessaire.
  • Les notes sur Proverbes 1-9 ont été enrichies et augmentées.
  • Une présentation de chacun des cinq livres du Psautier a été ajoutée.
  • Dans le livre d’Ésaïe, des notes de section ont été ajoutées pour faire des sections plus courtes.
  • Les notes sur l’Apocalypse ont été revues, corrigées, augmentées.
  • On a introduit de nouvelles mentions d’autres traductions possibles que celles qui sont adoptées dans le texte biblique.
  • Des options d’interprétation supplémentaires ont parfois été indiquées.

3. Qu’est-ce qui change par rapport à l’édition précédente quant à la forme?

  • La Bible est maintenant en deux couleurs, noir et bleu. Les notes de sections en particulier sont en bleu.
  • Les parallèles ne sont plus dans une colonne centrale mais entre le texte biblique et les notes.
  • Les encadrés ne sont plus sur trame grisée pour faciliter la lecture.
  • Des onglets dessinés sur le bord extérieur des pages rappellent dans quel livre on se trouve.
  • Certaines cartes en couleur se déplient et sont donc plus grandes.
  • On a ajouté du bleu aux cartes qui étaient en noir et blanc.
  • L’index des noms propres est maintenant distinct de l’index thématique.

4. Qui a participé à la mise à jour des notes et des articles?

Christophe Paya pour les Évangiles, Émile Nicole pour la présentation des livres du Psautier, Sylvain Romerowski pour tout le reste, Sylvain Triqueneaux pour les questions d’harmonisation et pour la vérification de l’ensemble.

5. Comment cette Bible d’étude se distingue-t-elle des autres Bibles d’étude francophones?

Réalisées depuis l’origine par une équipe entièrement évangélique, les introductions et les notes restent fidèles à la manière dont la Bible et chaque livre biblique se présentent, avec une pleine conviction de l’entière fiabilité de ce qui est dit dans le texte biblique.

Les notes ont été conçues avec pour visée d’aider à la connaissance et à la compréhension des textes bibliques: l’accent y est donc mis sur la présentation des divergences entre les manuscrits et des diverses options de traduction, sur les questions d’interprétation, et les informations historiques, géographiques et géopolitiques utiles à la compréhension des textes.

Les indications d’autres options de traduction sont classées en fonction de leur degré de plausibilité: « autre traduction » signale une option tout à fait possible, « certains traduisent » une option moins plausible, « d’autres comprennent » une option jugée improbable.

Les notes de section qui résument l’apport du texte de section en section, font ressortir la progression de la pensée, le message principal ou encore la théologie de l’auteur, constituent un apport tout à fait original.

6. Où trouver plus d’informations et des extraits gratuits en ligne?

En cliquant ici et ici, sans oublier que d’autres modèles et couleurs sont aussi proposés (sur le site d’Excelsis).

Dominique Angers

Dominique Angers est professeur de Nouveau Testament et de théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia). Docteur en théologie de l’Université de Strasbourg, il s'exprime régulièrement sur son podcast vidéo d'enseignement biblique, Parle-moi maintenant. Retrouvez ici quelques éléments de son parcours et la liste de ses publications.

Articles pouvant vous intéresser