Ce que la victoire de vos footballeurs préférés à la Coupe du monde vous apprend sur Jésus

Quel est le rapport entre la victoire des Bleus à la Coupe du monde 2018 et la victoire de Jésus-Christ? Le rapprochement est plus riche qu’il n’y paraît…

L’existence humaine est telle que, dans ses dimensions, personnelle et communautaire, elle nous procure des illustrations fortes des grandes vérités du christianisme.

Dans la foulée de la superbe victoire de la France à la Coupe du monde 2018, savez-vous qu’il vous est possible d’apprécier certains aspects de la personne de Jésus-Christ comme jamais auparavant?

En effet, si vous êtes un fan des Bleus, vous venez de vivre des émotions indescriptibles que vous n’êtes pas prêt d’oublier. Surtout, ne tournez pas trop vite la page de ces événements récents (si vous habitez en France, je ne m’inquiète pas trop pour vous). Au contraire, méditez profondément sur votre expérience des derniers jours. Ce que vous venez de connaître n’est qu’un faible aperçu de réalités beaucoup plus glorieuses – et cela peut même vous procurer un nouveau regard sur ces réalités glorieuses et pratiquement indescriptibles!

Qui a dit que la théologie était déconnectée de la vraie vie? Elle est beaucoup plus près de nous qu’on le pense. Illustration avec un grand moment du foot.

1. Sa victoire est votre victoire!

Quand vous avez regardé ce match de finale qui a marqué l’histoire du sport, vous, fan des Bleus, avez eu l’impression – que dis-je, l’intime conviction! – que chaque but marqué par l’un de vos joueurs préférés était en fait votre propre but. « On a marqué! » Et vous aviez bien raison!

De la même manière, Jésus-Christ est le représentant de tous les chrétiens. Sa victoire à la croix et au tombeau vide est réellement notre victoire. Tous les « buts qu’il a marqués » (si je puis m’exprimer ainsi) ont été portés à notre crédit. La « coupe du monde » qu’il a dignement méritée et soulevée au bout de ses bras est notre coupe du monde à tous.

Ainsi, la victoire éclatante de nos héros sportifs préférés constitue l’une des plus belles illustrations de la solidarité qui nous rapproche du Christ et de notre union avec lui. Pour que la « substitution pénale » fonctionne (la doctrine selon laquelle Christ a subi la mort que nous aurions dû subir), il faut que Christ soit aussi notre représentant par sa vie. De fait, il a vécu la vie que nous aurions dû vivre. Ses « performances », accomplies non seulement devant une foule immense mais encore devant le Dieu trois fois saint, ont changé notre vie – et notre destinée éternelle.

2. Il vous procure une joie intense – partagée par des millions de personnes!

La joie chrétienne à son meilleur est une joie intensément communautaire: nous célébrons ensemble la victoire de notre Sauveur et nous chantons ses louanges de tout notre cœur, dans l’amour fraternel. Nous nous approprions pleinement ses œuvres et nous proclamons sa grandeur!

Or ce n’est pas un hasard si les médias n’ont eu de cesse de parler de véritable « communion » entre Français (et autres fans des bleus) ces derniers jours. La célébration collective de la victoire de nos « représentants », les cris de victoire, le fait d’entonner à tue-tête l’hymne national ou d’autres chants de triomphe spontanés, tout cela est étonnamment proche, à bien des égards, des célébrations qui attendent les chrétiens dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre – et qui commencent ici et maintenant, dans une certaine mesure, lors des rassemblements de notre Église locale.

Fermez les yeux et repensez aux dernières minutes de ce match final ainsi qu’à la liesse que la victoire ultime a déclenchée. Nous avons levé les mains vers le ciel, nous avons chanté en l’honneur de nos héros victorieux, qui nous ont fait vibrer comme peu de nos contemporains sont parvenus à le faire. Ces instants inoubliables de communion festive annoncent quelque chose de meilleur.

La victoire de vos footballeurs préférés à la Coupe du monde 2018, c’est en fait l’une des meilleures manières de vous imaginer le ciel. Seulement, Jésus-Christ y sera notre seul héros et sa gloire incomparable éclipsera tous les autres succès célébrés sur terre.

Bravo, les Bleus! Merci de nous avoir aidé à rêver, à espérer, à nous imaginer une fête encore plus grande qui durera à jamais!

Abonne-toi à ma newsletter et reçois en cadeau mon ebook pour te guider dans l'étude du livre "À l'école de la grâce" de Jerry Bridges.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Powered by ConvertKit

Dominique Angers

Dominique Angers est professeur de Nouveau Testament et de théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia). Docteur en théologie de l’Université de Strasbourg, il s'exprime régulièrement sur son podcast vidéo d'enseignement biblique, Parle-moi maintenant. Retrouvez ici quelques éléments de son parcours et la liste de ses publications.

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image