Profiter de l’été pour faire le plein

L'épisode de Marthe et Marie, dans l'évangile selon Luc, est particulièrement utile si nous voulons profiter à fond de notre été.

L’été offre de belles occasions de se reposer, mais aussi de faire le point sur sa vie, notamment spirituelle. À ce titre, l’épisode de Marthe et Marie (Luc 10.38-42) peut nous apporter une aide précieuse.

Récemment, j’ai fait une prédication à partir de ce texte.

J’ai tenté de développer les points suivants.

I. Deux sœurs, deux priorités (Luc 10.38-40)

Dans cette scène, les deux sœurs adoptent des priorités diamétralement opposées. Si Marthe court partout, Marie, elle, reste immobile. Selon Luc 10.39, elle est assise aux pieds du Seigneur et elle écoute tout simplement sa parole.

II. Deux sœurs, deux mots du Seigneur (Luc 10.41-42)

Jésus se prononce sur l’attitude de Marthe, puis sur celle de Marie. C’est évidemment cette dernière qui s’en sort indemne, à la grande surprise de Marthe (et des lecteurs)!

Nous pouvons déduire ceci de la double évaluation de Jésus, et c’est la vérité centrale de ce texte: même un service vertueux ne peut remplacer l’écoute du Seigneur.

C’est le cas pour trois raisons, d’après ce texte :

  1. Sans l’écoute régulière du Seigneur, notre attitude dans le service a tendance à dégénérer.
  2. Ce que le Seigneur peut nous apporter dépasse infiniment ce que nous pouvons lui apporter.
  3. Rien ne peut nous enlever ce que nous recevons du Seigneur.

III. Deux sœurs, deux choix de vie pour nous

Marthe et Marie représentent deux choix de vie pour nous, deux modes de vie possibles: a) le service accompli par nos propres forces (Marthe); b) l’écoute de Jésus en priorité (Marie), qui, vraisemblablement, débouche tôt ou tard sur un service accompli dans un meilleur état d’esprit.

Posons-nous les quatre questions suivantes :

  1. Ai-je envie d’écouter le Seigneur?
  2. Suis-je trop occupé pour écouter le Seigneur?
  3. Mon service est-il le prolongement de mon écoute?
  4. Quels changements le Seigneur m’invite-t-il à apporter à mon emploi du temps?

Une fois de plus, le Seigneur nous appelle à nager à contre-courant. Notre société actuelle a tendance à louer les gens trop occupés. Jésus, lui, réagit différemment. Il n’est pas impressionné par les gens qui n’ont pas le temps de s’arrêter pour l’écouter.

En fait, si nous entendons bien Jésus ici, nous comprendrons que c’est toute notre conception de la vie chrétienne qui est en jeu. Notre identité de chrétien est-elle définie par ce que nous faisons, ou par ce que nous sommes par la grâce de Dieu et par l’œuvre de sa Parole en nous? Le faire ou l’être?

L’été est une période propice à ce type de réflexion.

Dominique Angers

Dominique Angers est professeur de Nouveau Testament et d’homilétique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia). Docteur en théologie de l’Université de Strasbourg, il s'exprime chaque semaine sur son podcast vidéo d'enseignement biblique, Parle-moi maintenant. Retrouvez ici quelques éléments de son parcours et la liste de ses publications.

Articles pouvant vous intéresser