Ma préface du nouveau livre de Florent Varak sur la prédication

J'ai eu le privilège de rédiger la préface de ce manuel de Florent Varak (écrit avec la collaboration de Philippe Viguier) qui présente une méthode pour préparer des prédications bibliques. Voici ce que j'ai écrit.

Manuel du prédicateur. Du texte au message (Clé, 2017)

Ma préface

Florent Varak est non seulement un excellent prédicateur, mais il s’est également révélé être, au cours des vingt dernières années, un véritable leader, en Europe francophone, dans le domaine de la « prédication textuelle » (sa traduction – et la mienne – de l’expression anglophone expository preaching).

Par cette affirmation, je n’entends pas que l’approche défendue et exemplifiée avec dynamisme par Florent soit novatrice à l’échelle de l’histoire de l’Église ou à celle du christianisme mondial – elle ne l’est pas, mais s’inscrit plutôt dans la ligne tracée par maints illustres prédécesseurs, y compris par certains qui apparaissent déjà à l’intérieur même du récit biblique.

Si je suis autant reconnaissant pour le leadership singulier de Florent, c’est parce qu’il a su, au sein d’un pan important de l’évangélisme francophone européen et sur une période significative (et loin d’être achevée, je ne peux que l’espérer!), accomplir ceci, par la grâce de Dieu:

  • prêcher fidèlement des livres entiers de la Bible dans une même Église et sur une longue période, ce qui est relativement rare en francophonie évangélique;
  • démontrer, par son exemple personnel, le lien organique qui existe entre le ministère de pasteur et celui de prédicateur;
  • remettre en cause, avec douceur et sagesse, la suprématie de la « prédication thématique » dans certains milieux ecclésiaux, au profit d’un virage progressif vers une approche plus « textuelle » (Florent explique dans ce livre la différence entre la « prédication thématique » et la « prédication textuelle »);
  • donner envie à de nombreux jeunes de goûter à la prédication (certains sont devenus à leur tour de solides prédicateurs!);
  • renverser les clichés qui font à tort de la « prédication textuelle » un monologue scolaire, fastidieux et déconnecté de la réalité;
  • proposer de nombreuses prédications MP3 que d’autres chrétiens ont eu la clairvoyance de poster sur l’internet pour que tous puissent en profiter (nous les en remercions!);
  • former de nombreux prédicateurs, dans sa propre famille d’Églises, à l’Institut Biblique de Genève (où nous avons été collègues pendant huit ans) et ailleurs;
  • et maintenant, rédiger ce livre, qui figure parmi les rares manuels d’homilétique écrits par des francophones.

Au cœur de cet ouvrage se trouve la conviction suivante: « Un grand avantage [de la prédication textuelle], pour moi en tant que prédicateur, c’est la sensation de n’être qu’un serviteur du message que Dieu a déjà communiqué » (p. 55). Au fil des pages, l’auteur décline une méthode complète, qui a fait ses preuves, en vue d’accomplir ce service avec compétence, fidélité et humilité.

Dans un ouvrage aussi riche, nécessairement interdisciplinaire, foisonnant d’exemples de passerelles entre le texte biblique et la prédication, il est impossible de partager la totalité des points de vue de l’auteur. Pour ma part, j’aurais tendance à faire peser davantage la discipline de la théologie biblique dans la section intitulée « Rédemption: le salut du texte ». Cela dit, j’apprécie sincèrement les mises en garde de Florent: il encourage les défenseurs d’une prédication dite « christocentrique » à examiner les fondements de leur approche afin de ne pas sombrer dans un subjectivisme allégorisant, surtout à partir de l’Ancien Testament. J’espère que cette section débouchera sur des échanges fructueux entre prédicateurs issus de traditions herméneutiques diverses.

Je ne peux que remercier Florent d’avoir mis à la disposition du public francophone le fruit de ses durs labeurs et de ses nombreuses années d’expérience. Puisse cet ouvrage de qualité contribuer significativement, dans nos Églises, au progrès d’une prédication fidèle au texte biblique qui glorifie Dieu, touche les cœurs et transforme des vies.

Dominique Angers

Dominique Angers est professeur de Nouveau Testament et de théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia). Docteur en théologie de l’Université de Strasbourg, il s'exprime régulièrement sur son podcast vidéo d'enseignement biblique, Parle-moi maintenant. Retrouvez ici quelques éléments de son parcours et la liste de ses publications.

Articles pouvant vous intéresser

  • Anicet ZEBI

    Merci beaucoup. Très bien reçu.