Quelle(s) langue(s) parlait Jésus?

Depuis longtemps, les spécialistes s'intéressent à cette question basique mais pas si simple au fond…

Avant de répondre à cette question, considérons la situation linguistique de la Palestine au Ier siècle de notre ère.

Le grec

Le grec est la lingua franca, c’est-à-dire la langue employée pour le commerce et la diplomatie et, de manière plus générale, pour les communications interculturelles. L’influence d’Alexandre le Grand est toujours perceptible: la forte hellénisation dont il a été le champion a connu un succès retentissant et durable! (L’hellénisation est la diffusion de la langue et de la culture grecques.)

Dans l’Empire romain, toute personne ne parlant pas le grec est considérée « barbare ». Il est clair que les gens instruits de même que les individus appartenant à la haute société parlent le grec.

Les écrits du Nouveau Testament sont rédigés en grec.

L’araméen

L’araméen est l’ancienne lingua franca (c’était la lingua franca avant les conquêtes d’Alexandre). À l’époque de Jésus, c’est la langue principale des Juifs ordinaires de Palestine.

L’hébreu

L’hébreu est la langue traditionnelle du peuple juif. Au Ier siècle, il est surtout employé dans le cadre des offices religieux.

Ainsi, l’Israël de l’époque de Jésus est trilingue.

Jésus parlait donc…

De nombreux spécialistes pensent que Jésus était lui-même trilingue: il parlait l’araméen, le grec et l’hébreu. Si une telle hypothèse est impossible à vérifier, elle a de fortes chances de correspondre à la réalité.

Cela dit, Jésus enseignait surtout en araméen, la langue du peuple et sa langue maternelle.

D’ailleurs, plusieurs textes de l’évangile selon Marc en témoignent car ils intègrent des expressions araméennes [1]:

[…] Jacques, fils de Zébédée et Jean son frère auxquels il donna le nom de Boanergès, ce qui signifie « fils du tonnerre » […] (Marc 3.17)

 

Il lui prit la main en disant: Talitha koumi, ce qui signifie: Jeune fille, lève-toi, je te l’ordonne. (Marc 5.41)

 

Mais vous, que dites-vous ? Si un homme dit à son père ou à sa mère: « La part de mes biens avec laquelle j’aurais pu t’assister est corban (c’est-à-dire offrande à Dieu) », alors vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou sa mère. (Marc 7.11-12)

 

[…] alors il leva les yeux au ciel, poussa un soupir et dit: Ephphatha (ce qui signifie : ouvre-toi). (Marc 7.34)

 

Abba, Père, pour toi, tout est possible. Éloigne de moi cette coupe; cependant, qu’il arrive non pas ce que moi, je veux, mais ce que toi, tu veux. (Marc 14.36)

 

Vers trois heures, Jésus cria d’une voix forte : Eloï, Eloï, lama sabachthani? ce qui signifie : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? (Marc 15.34)

Il y a de quoi en perdre son latin!

N’oublions pas que dans l’Empire romain, la langue officielle est… le latin! Toutefois, cette langue est surtout parlée dans la partie occidentale de l’empire. Ailleurs, ce sont principalement les officiers romains qui s’expriment en latin.

[1] Voir également Matthieu 5.22; 6.24.

Abonne-toi à ma newsletter et reçois en cadeau mon ebook pour te guider dans l'étude du livre "À l'école de la grâce" de Jerry Bridges.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Powered by ConvertKit

Dominique Angers

Dominique Angers est professeur de Nouveau Testament et de théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia). Docteur en théologie de l’Université de Strasbourg, il s'exprime régulièrement sur son podcast vidéo d'enseignement biblique, Parle-moi maintenant. Retrouvez ici quelques éléments de son parcours et la liste de ses publications.

Articles pouvant vous intéresser

Si nos ressources sont toutes gratuites, c'est grâce à vous !
JE FAIS UN DON
close-image
Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des coockies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image